Langues : English français
Accueil > Présentation > Le Laboratoire

Le Laboratoire

Le LINA résulte de la réunion en 2004 de l’Institut de Recherche en Informatique de l’Université de Nantes (IRIN) et du département informatique de l’École des Mines de Nantes. Initialement FRE (Formation de Recherche en Évolution), le LINA devient l’UMR 6241 en janvier 2008 avec trois tutelles : l’Université de Nantes, l’École des Mines de Nantes et le CNRS. Il est rattaché à l’Institut des Sciences Informatiques et de leurs Interactions (INS2I) du CNRS, qui recouvre ses 5 grands thèmes de compétence, soit au sein de la section 6 pour les thèmes « science des données », « contraintes et optimisation », « systèmes et logiciels répartis » et « bioinformatique », soit au sein de la section 7 pour le thème « ressources et applications multilingues ». Depuis janvier 2013, Inria est partenaire du LINA. Le laboratoire est dirigé par Pierre Cointe.

Fin 2013, le LINA compte près de 180 personnes hébergées sur deux sites distants d’une dizaine de kilomètres, celui de la Lombarderie et celui de la Chantrerie. Le site de la Lombarderie regroupe une grande moitié du laboratoire et ses services supports accueillis par la Faculté des Sciences, le site de la Chantrerie réunit l’autre moitié au sein de deux écoles d’ingénieurs : l’École des Mines de Nantes et Polytech Nantes.

Aujourd’hui, le LINA joue un rôle central dans le développement de l’informatique au niveau de la Région Pays de la Loire.
Le laboratoire est associé à l’IRCCyN (Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes) au sein de la fédération de recherche AtlanSTIC (FR 2819). L’IRCCyN est l’autre UMR régionale rattachée, entre autres, à l’INS2I. Elle relève principalement de la section 7. Le LINA est aussi associé à l’école doctorale « Sciences et Technologies de l’Information et de Mathématiques » (ED-STIM) du « PRES » de L’Université de Nantes, Angers, le Mans (L’UNAM) et collabore régulièrement avec deux autres laboratoires de la fédération : le LERIA (Laboratoire d’Etude et de Recherche en Informatique de l’Université d’Angers) dans le domaine de l’optimisation et des contraintes et le LIUM (Laboratoire d’Informatique de l’Université du Maine) dans le domaine du traitement de la parole. Au côté de la fédération, le LINA est moteur dans la démarche RFI (Recherche-Formation-Innovation) de la région Pays de la Loire et participe à la construction d’un « RFI numérique » qui, au delà de Nantes, implique les villes d’Angers, Le Mans et Laval et s’articulera avec les développements en cours en Bretagne. Finalement, le LINA est porteur du projet de bioinformatique régionale GRIOTE en liaison avec Biogenouest.

Le laboratoire est par ailleurs fortement impliqué dans de multiples collaborations inter-régionales avec la Bretagne. Il est le laboratoire nantais impliqué dans le comité de sélection et de validation des projets du pôle de compétitivité mondial « Images et Réseaux », transverse aux deux Régions Bretagne et Pays de la Loire. Depuis son origine, il partage aussi avec le Centre Inria de Rennes – Bretagne Atlantique des équipes-projets, historiquement ATLAS et OBASCO en 2002, aujourd’hui ASCOLA et AtlanMod pour le thème « systèmes et logiciels répartis » et TASC pour le thème « contraintes et optimisation ». Le LINA est par ailleurs impliqué dans le Laboratoire d’excellence CominLabs avec 9 autres laboratoires ou centres de recherche de Bretagne. Il y contribue de manière significative sur les défis « systèmes et logiciels répartis », « contraintes et optimisation » et « ressources et applications multilingues » avec trois projets actuellement en cours (SecCloud, pour une programmation sûre du nuage, EPOC, pour un nuage économe en énergie, DESCENT, pour une décentralisation des réseaux sociaux) ainsi qu’un tout nouveau projet début 2014, LIMAH, qui traite de la découverte de contenus langagiers similaires dans des documents multimodaux et de fouille d’opinion dans les collections multimedia. Il participe finalement au volet formation du Labex avec notamment le projet CominOpenCourseware (COCo) sur la mise à disposition de ressources pédagogiques sous la forme de vidéos augmentées.

Signe du dynamisme du laboratoire et de l’implication régionale, un nouveau bâtiment destiné au LINA (et à la direction de la fédération AtlanSTIC) est en construction sur le site de la Lombarderie, avec une livraison prévue mi 2015.

Dernière modification : jeudi 17 août 2017