Langues : English français
Accueil > Manifestations > Thèses et HDR > Thèses > Adeel ANJUM

Adeel ANJUM

Directeur de thèse

Marc Gelgon
Guillaume Raschia

Résumé

La publication de données soucieuse du respect de la
vie privée est au cœur des préoccupations des organisations qui
souhaitent publier leurs données. Un nombre croissant d’entreprises et
d’organismes collectent et publient des données à caractère personnel pour
diverses raisons (études
démographiques, recherche médicale,...). Selon ces cas, celui qui publie
les données fait face au dilemme suivant : comment permettre à un
tiers l’analyse de ces données tout en évitant de divulguer des
informations trop sensibles, relatives aux individus concernés ? L’enjeu
est donc la capacité à publier des jeux de données en maîtrisant ce risque
de divulgation, c.a.d. de traiter l’opposition entre deux critères : d’un
côté, on souhaite garantir la préservation de la confidentialité sur des
données personnelles et, d’autre part, on souhaite préserver au maximum
l’utilité du jeu de données pour ceux qui l’exploiteraient (notamment, des
chercheurs). Dans ce travail, nous cherchons d’abord à élaborer plusieurs
notions d’anonymisation des données selon plusieurs contextes. Nous montrons que les index spatiaux sont extrêmement efficaces dans le cadre de la publication de données, en raison de leur capacité à passer à l’échelle.
Une évaluation empirique approfondie révèle qu’il est possible de diffuser
des données de grande qualité et préservant un certain niveau de
confidentialité dans les données. Il est de plus possible de traiter
efficacement de très grands jeux de données en grandes dimensions et cette
méthode peut être étendue à un niveau de confidentialité plus fort
(differential privacy). Par ailleurs, la publication séquentielle de
données (mise à jour du jeu de données) est cruciale dans un grand nombre
d’applications. Nous proposons une technique menant à bien cette tâche,
garantissant à la fois une forte confidentialité des données et une très
bonne préservation de leur utilité.

Composition du Jury

  • Philippe Pucheral, Professeur à l’Université de Versailles St-Quentin en
    Yvelines
  • David Gross-Amblard, Professeur à l’Université de Rennes 1
  • Amann Bernd, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie
  • Marc Gelgon, Professeur de Polytech’Nantes (Directeur de thèse) (Directeur de Thèse)
  • Guillaume Raschia , Maître de Conférence de Polytech’Nantes(Co-directeur)

Dernière modification : mardi 14 janvier 2014