Accueil > Manifestations > Thèses et HDR > Thèses > Alexandre Garnier

Alexandre Garnier

Directeur de thèse

Jean-Marc Menaud
Nicolas Montavont

Résumé

On assiste ces dernières années à une explosion des usages dans l’Internet des objets. La démocratisation de ce monde de capteurs est le fruit, d’une part de la
baisse drastique des coûts dans l’informatique embarquée, d’autre part d’un support logiciel toujours plus mature. Que ce soit au niveau des protocoles et des réseaux (CoAP, IPv6, etc) ou de la standardisation des supports de développement, notamment sur microprocesseurs ATMEL, les outils à disposition permettent chaque jour une plus grande homogénéisation dans la communication entre des capteurs toujours plus variés.
Cette diversification rassemble chaque jour des utilisateurs aux attentes et aux domaines de compétence différents, avec chacun leur propre compréhension des
objets connectés. La complexification des réseaux de capteurs, confrontée à cette nécessité d’adresser des usages fondamentalement différents, pose problème. Sur la base d’un même réseau de capteurs hétéroclite, il est crucial de pouvoir répondre aux besoins de chacun des utilisateurs, sans réclamer d’eux une maîtrise du réseau de capteurs dépassant exagérément leur domaine de compétence. L’outil décrit dans ce document se propose d’adresser cette problématique au travers d’un moteur de requête dédié au traitement des données issus des capteurs. Pour ce faire, il repose sur une modélisation des capteurs au sein de différents contextes, chacun à même de répondre à un besoin utilisateur précis. Sur la base de ce modèle est mis à disposition un langage dédié pour le traitement des événements complexes issus des données mesurées par les capteurs. L’implémentation de cet outil permet en outre d’interagir avec d’éventuelles fonctionnalités d’actuation du réseau de capteurs.

Mots-clés  :

Internet des objets, Réseaux de capteurs, Traitement des événements complexes, Langages dédiés

Abstract :

Usages of the internet of things experience an exponential growth these last few years. As a matter of fact, this is the result of, on one hand the significantly lower
costs in embedded computing systems, on the other hand the maturing of the software layers. From protocols and networks (CoAP, IPv6, etc) to standardization
of ATMEL microcontrollers, tools at hand allow a better communication between more and more various sensors. This diversification gather every day users with
different needs, expectations and fields of expertise, each one of them having his own approch, his own understanding of the connected things. The main issue
concerns the complexity of the sensor networks, with regard to this necessity to address deeply different usages. Based on a single heterogeneous sensor network, it is critical to be able to meet the needs of each user, without having them to master the network beyond their own field of expertise. The tool described in this document aims at addressing this issue via a query engine dedicated to the processing of data collected from the sensors. Towards this end, it relies on a
modelling of the sensors within several contexts, each of them reflecting a specific usage. On this basis a domain-specific language is provided, allowing complex event processing over the data monitored by the sensors. Furthermore, the implementation of this tool allows to interact with optional actuation functionalities of the sensor network.

Keywords :

Internet of things, Sensor networks, Complex event processing, Domain-specific languages

Composition du jury  :

  • Olivier Barais, Professeur, Université de Rennes, Rapporteur 
  • Sara Bouchenak, Professeur INSA Lyon, Rapporteur
  • Hala Skaf-Molli, Maître de conférence, Université de Nantes, Examinatrice
  • Anne-Cécile Orgerie, Chargé de recherche, CNRS, IRISA Rennes, Examinateur
  • Jean-Marc Menaud, Professeur, École des Mines de Nantes - IMT, Directeur de thèse
  • Nicolas Montavont, Professeur, Télécom Bretagne, Rennes, Co-directeur de thèse 
  • Laurent Toutain, Maître de conférence HDR, Télécom Bretagne, Rennes, Invité

Dernière modification : vendredi 9 décembre 2016