Langues : English français
Accueil > Manifestations > Thèses et HDR > Thèses > Frederico ALVARES

Frederico ALVARES

Directeur de thèse

Pierre Cointe
Thomas Ledoux

Résumé

Conséquence directe de la popularité croissante des services
informatique en nuage, les centres de données se développent à une
vitesse vertigineuse et doivent rapidement faire face à des problèmes
de consommation d’énergie. Paradoxalement, l’informatique en nuage permet
aux infrastructure et applications de s’ajuster dynamiquement afin de rendre
l’infrastructure plus efficace en termes d’énergie et les applications plus
conformes en termes de qualité de service (QdS). Toutefois, les
décisions d’optimisation prises isolément à un certain niveau
peuvent indirectement interférer avec (voire neutraliser) les décisions
prises à un autre niveau, par exemple, une application demande plus de
ressources pour garder sa QdS alors qu’une partie de l’infrastructure est en
cours d’arrêt pour des raisons énergétiques. Par conséquent, il
devient nécessaire non seulement d’établir une synergie entre les
couches du nuage, mais aussi de rendre ces couches suffisamment souples et
sensibles pour être en mesure de réagir aux changements d’exécution
et ainsi profiter pleinement de cette synergie. Cette thèse propose une
approche d’auto-adaptation qui prend en considération les composants
applicatifs (élasticité architecturale) ainsi que d’infrastructure
(élasticité des ressources) pour réduire l’empreinte
énergétique. Chaque application et l’infrastructure sont
équipées d’une boucle de contrôle autonome qui leur permet
d’optimiser indépendamment leur fonctionnement. Afin de créer une
synergie entre boucles de contrôle autour d’un objectif commun, nous
proposons un modèle pour la coordination et la synchronisation de plusieurs
boucles de contrôle. L’approche est validée expérimentalement à la fois
qualitativement (amélioration de QdS et des gains
d’énergie) et quantitativement (passage à l’échelle).

Mots clés : Autonomic Computing, Informatique en Nuage, Informatique
Verte, Architecture Logicielle à Base de Composants

Composition du Jury

  • M. Jean-Louis Pazat, Professeur, INSA Rennes (Rapporteur)
  • Mme. Françoise Baude, Professeur, Université de Nice-Sophia Antipolis
    (Rapporteur)
  • Mme Fabienne Boyer, Maître de conférences, Université Joseph Fourier,
    Grenoble (Examinateur)
  • M. Pascal Molli, Professeur, Université de Nantes (Examinateur)
  • M. Pierre Cointe, Professeur, École des Mines de Nantes (Directeur)
  • M. Thomas Ledoux, Maître de Conférences, École des Mines de Nantes
    (Co-directeur)

Dernière modification : mardi 14 janvier 2014