Accueil > Manifestations > Thèses et HDR > Thèses > Ophélie Lacroix

Ophélie Lacroix

Directeur de thèse

Colin de la Higuera
Denis Béchet

Résumé

Cette thèse prend place dans le domaine de l’analyse syntaxique en dépendances. D’une part nous étudions l’impact d’une méthode statistique d’étiquetage syntaxique sur un analyseur basé sur les grammaires catégorielles de dépendances. Nous proposons en ce sens un processus complet de pré-annotation comprenant la segmentation des phrases en mots (incluant les mots composés), l’étiquetage grammatical et syntaxique de ces mots et l’analyse en dépendances de la phrase dans le but d’alléger le travail des annotateurs dans le cadre de la construction de corpus en dépendances non-projectifs pour le français.
D’autre part, nous étudions également les méthodes intégralement dirigées
par les données dans le domaine de l’analyse en dépendances à travers
l’adaptation d’un analyseur par transition à la représentation en dépendances des grammaires catégorielles de dépendances. Puis nous proposons une méthode séparant les étapes de prédiction des dépendances projectives et non-projectives dans le but d’améliorer la prédiction des dépendances non-projectives. Nous montrons que cette méthode est adaptable à n’importe quel corpus en dépendances standard.

Composition du jury :

  • Matthieu Constant, Université Paris-Est Marne-La-Vallée, Maître de Conférences, Rapporteur
  • Alexis Nasr, Université Aix Marseille, Professeur, Rapporteur
  • Marie Candito, Maître de conférences, Université Paris Diderot, Examinatrice
  • Christian Retoré, Université Montpellier 2, Examinateur
  • Colin De La Higuera, Université de Nantes, Professeur, Directeur de thèse
  • Denis Béchet, Université de Nantes, Maître de Conférences, Co-encadrant

Dernière modification : vendredi 21 novembre 2014