Accueil > Manifestations > Thèses et HDR > Thèses > Yousri Kouki

Yousri Kouki

Directeur de thèse

Pierre Cointe
Thomas Ledoux

Résumé

L’informatique en nuage révolutionne complètement la façon de gérer les ressources. Grâce à l’élasticité, les ressources peuvent être provisionnées en quelques minutes pour satisfaire un niveau de qualité de service (QdS) formalisé par un accord de niveau de service (SLA) entre les différents acteurs du nuage. Le principal défi des fournisseurs de services est de maintenir la satisfaction de leurs consommateurs tout en minimisant le coût de ces services. Du point de vue SaaS, ce défi peut être résolu d’une manière ad-hoc par l’allocation/libération des ressources selon un ensemble de règles prédéfinies avec Amazon Auto Scaling par exemple. Cependant, implémenter finement ces règles d’élasticité n’est pas une tâche triviale. D’une part, la difficulté de profiler la performance d’un service compromet la précision de la planification des ressources. D’autre part, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, tels que la multiplication des types de ressources, le temps non-négligeable d’initialisation de ressource et le modèle de facturation IaaS.
Cette thèse propose une solution complète pour la gestion des contrats de service du nuage. Nous introduisons CSLA (Cloud Service Level Agreement), un langage dédié à la définition de contrat de service en nuage. Il adresse finement les violations SLA via la dégradation fonctionnelle/QdS et des modèles de pénalité avancés. Nous proposons, ensuite, HybridScale un framework de dimensionnement automatique dirigé par les SLA. Il implémente l’élasticité de façon hybride : gestion réactive-proactive, dimensionnement vertical-horizontal et multi-couches (application-infrastructure). Notre solution est validée expérimentalement sur Amazon EC2.

Mots-clés :

Informatique en nuage, Elasticité, Contrat de niveau de service (SLA), Dimensionnement automatique, Gestion de capacité, Planification de capacité.

Composition du jury :

  • M. Thierry COUPAYE, Responsable de recherche Cloud computing, Orange Labs (rapporteur)
  • M. Francois TAIANI, Professeur, Université de Rennes 1 (rapporteur)
  • Mme Fabienne BOYER, Maître de conférences, Université Joseph Fourier, Grenoble (examinateur)
  • M. Pierre SENS, Professeur, Université Paris 6 (examinateur)
  • M. Claude JARD, Professeur, Université de Nantes (examinateur)
  • M. Pierre COINTE, Professeur, École des Mines de Nantes (directeur de thèse)
  • M. Thomas LEDOUX, Maître de conférences, École des Mines de Nantes (co-directeur de thèse)

Dernière modification : lundi 2 décembre 2013